5. Boulangers pâtissiers

Près d’un tiers des accidents de travail en boulangerie sont liés aux manipulations et manutentions manuelles. Viennent ensuite les chutes et glissades ainsi que les affections respiratoires de mécanisme allergique (asthme du boulanger déclenché par l’inhalation répétée de poussières de farine)…

L’activité de boulanger-pâtissier est donc une activité à risques. Et sans un minimum de précautions, cette activité peut s’en trouver pénalisée. Petit rappel des règles essentielles à observer pour maintenir un niveau de sécurité optimal et assurer une qualité de travail irréprochable.

6 gestes à retenir

 Connaître les risques

Les gestes de votre métier Les risques associés Les précautions à prendre

MANIPULER LA FARINE ET RESPIRER LA POUSSIÈRE DE FARINE

  • Peut provoquer des irritations de la peau et des yeux.
  • Peut entraîner des manifestations allergiques (éternuements, nez qui coule).
  • Peut dégénérer en affections respiratoires (asthme).
  • Mettre l’eau avant la farine et verser la farine en relevant le sac.
  • Utiliser les capots des machines.
  • Nettoyer avec un aspirateur.
  • Utiliser le tamis pour le fleurage.

GOÛTER LES PRODUITS SUCRÉS ET INHALER LE SUCRE EN SUSPENSION DANS L’AIR

  • Provoque des caries dentaires.
  • L’excès de sucre peut conduire au diabète.
  • Éviter de goûter systématiquement les préparations.
  • Éviter de vaporiser le sucre glace.
  • Se laver les dents plusieurs fois par jour.
  • Consulter son dentiste tous les 6 mois (en lui précisant votre métier).
  • Éviter de grignoter ou de boire des boissons sucrées dans la journée.

VERSER DU LIQUIDE BRÛLANT

  • Inattention ou précipitation peuvent entraîner des brûlures sur les mains et les avant-bras.
  • Être vigilant.
  • Se protéger les mains et les avant-bras.
  • Ranger les espaces de travail.

UTILISER DES APPAREILS ET OUTILS COUPANTS

  • Peut provoquer des coupures.
  • Débrancher les machines pour les nettoyer.
  • Attention aux parties coupantes.

UTILISER DES APPAREILS ET OUTILS COUPANTS

  • Peut provoquer des coupures.
  • Débrancher les machines pour les nettoyer.
  • Attention aux parties coupantes.

PORTER DES CHARGES LOURDES

  • Peut entraîner des problèmes de dos (lumbagos, sciatiques).
  • Veiller à garder le dos droit.
  • Prendre les charges en pliant les genoux.

SE DÉPLACER DANS LE LABORATOIRE

  • Peut provoquer glissades et chutes (hématomes, entorses, fractures).
  • Nettoyer les sols.
  • Retirer les obstacles au sol.

Statistiques

Accident du travail

Les accidents du travail les plus fréquents pour ce métier :
MAAF Conjoint_fiches_boulangers3

Maladies professionnelles

90% sont des troubles musculo-squelettiques et des affections respiratoires de mécanisme allergique.Les troubles musculo-squelettiques représentent la première cause de reconnaissance de maladie professionnelle en France. Ces troubles (autrement appelés TMS) regroupent nombre de pathologies des muscles, tendons et nerfs.

Ces troubles sont souvent le résultat de répétition de gestes, d’efforts extrêmes (port de charges lourdes), de positions pénibles ou inadaptées, ou d’une utilisation d’outils vibrants. Dans ce cas, ils sont d’origine biomécanique.

Les TMS peuvent également apparaître lorsque la charge de travail s’intensifie, que les cadences s’élèvent.

Tout cela générant logiquement anxiété et stress. L’origine est alors qualifiée d’organisationnelle.

Vous êtes conjoint collaborateur,
Pourquoi se déclarer?

Pour quel statut et comment se déclarer ?

Toutes les informations et les démarches à suivre pour votre déclaration.

En savoir plus
BOITE à outils

Annuaire utile pour les femmes des artisans, Les actualités, Formation pour les femmes d’artisans, Documentation pour les femmes des artisans, Questions / réponses

en savoir plus