6. Bureau et déplacements professionnels

Une activité sédentaire (par exemple : travailler dans un bureau, face à écran) peut être la cause de nombreux troubles physiques : risques vasculaires et cardiaques, TMS, fatigue visuelle… La liste est longue. Les salariés amenés à effectuer de nombreux déplacements sont concernés par d’autres risques.

Quelques réglages simples, des exercices, du bon sens et certaines précautions permettront de limiter la fatigue, les douleurs, et d’augmenter en la concentration, la vigilance et donc la productivité. Voici les bons gestes à retenir et à mettre en pratique.

6 gestes à retenir

Connaître les risques

Les gestes de votre métier Les risques associés Les précautions à prendre

ÊTRE SÉDENTAIRE

Le manque d’activité physique peut entraîner :

  • des risques vasculaires.
  • des risques cardiaques.
  • Préférer les escaliers à l’ascenseur, dès que possible.
  • Se déplacer pour aller voir un collègue plutôt qu’utiliser le téléphone/mail.
  • Éviter le grignotage.
  • Boire régulièrement de l’eau.

TRAVAILLER DEVANT UN ÉCRAN

Peut provoquer :

  • des troubles musculo-squelettiques (poignet, régions cervicales ou dorsale, épaule).
  • des troubles de la vision, une fatigue oculaire ou des maux de tête.
  • Régler la hauteur de son siège pour optimiser la position face à l’écran.
  • Organiser le poste de travail pour éviter les mauvais gestes.
  • Bien positionner le clavier et la souris pour ne pas avoir les poignets en extension.
  • Régler la luminosité de l’écran et la taille des caractères.
  • Faire vérifier régulièrement sa vue/ses lunettes.

SE DÉPLACER DANS LES LOCAUX

Une chute dans les couloirs ou les escaliers peut provoquer :

  • des entorses
  • des foulures
  • des fratures.
  • Signaler tous les obstacles au sol. Les supprimer si possible.
  • Utiliser la rampe dans les escaliers.
  • Attention au carrelage humide (après entretien).
  • Utiliser l’escabeau adapté pour attraper un objet en hauteur.
  • Utiliser un chariot pour transporter une charge lourde.

SE DÉPLACER EN VOITURE

  • Le manque d’alimentation provoque le manque de sucre (hypoglycémie), donc la fatigue.
  • Attention aux coups de fatigue brusques liés au manque de sommeil.
  • L’état de stress induit une attention réduite.
  • Prendre un petit déjeuner même quand l’on part très tôt.
  • Éviter de conduire en cas de manque de sommeil, faire des pauses.
  • Ne pas vouloir à tout prix rattraper un retard, la vigilance en pâtit. Relativiser les conséquences.

Statistiques

Accident du travail

Les accidents du travail les plus fréquents pour ce métier :
MAAF Conjoint_fiches_bureau3

Maladies professionnelles

92% sont des troubles musculo-squelettiques.Les troubles musculo-squelettiques représentent la première cause de reconnaissance de maladie professionnelle en France. Ces troubles (autrement appelés TMS) regroupent nombre de pathologies des muscles, tendons et nerfs.

Ces troubles sont souvent le résultat de répétition de gestes, d’efforts extrêmes (port de charges lourdes), de positions pénibles ou inadaptées, ou d’une utilisation d’outils vibrants. Dans ce cas, ils sont d’origine biomécanique.

Les TMS peuvent également apparaître lorsque la charge de travail s’intensifie, que les cadences s’élèvent.

Tout cela générant logiquement anxiété et stress. L’origine est alors qualifiée d’organisationnelle.

Vous êtes conjoint collaborateur,
Pourquoi se déclarer?

Pour quel statut et comment se déclarer ?

Toutes les informations et les démarches à suivre pour votre déclaration.

En savoir plus
BOITE à outils

Annuaire utile pour les femmes des artisans, Les actualités, Formation pour les femmes d’artisans, Documentation pour les femmes des artisans, Questions / réponses

en savoir plus