1. Métiers de la vente

En contact direct avec la clientèle, les métiers de la vente sont exposés aux accidents de travail et maladies professionnelles : troubles de la circulation, TMS, stress, maux de tête, coupures, maux de dos…

Le choix d’un matériel approprié, une bonne utilisation des outils, une conception adéquate du magasin, un aménagement de l’espace de stockage et un éclairage adapté sont quelques-uns des points fondamentaux qui permettent de diminuer l’exposition aux risques dans un point de vente. Mais ce n’est pas tout. Petit rappel des précautions à prendre.

6 gestes à retenir

metier_1

metier_2metier_3

Connaître les risques

Les gestes de votre métierLes risques associésLes précautions à prendre

RESTER DEBOUT,
« COURIR PARTOUT »
DANS LE MAGASIN

  • Accueillir un client
  • Parler avec un client
  • Prendre un objet
  • Lui présenter un objet

 

  • Peut provoquer des troubles circulatoires dans les membres inférieurs (jambes lourdes,
    varices et œdèmes).
  • Les chaussures inadaptées favorisent le mal de dos.
  • Les chutes peuvent provoquer : des entorses et des fractures.
  • La hauteur des rayonnages peut provoquer des douleurs dans les parties supérieures du corps : cou, bras, épaules …
  • Eviter les chaussures complètement plates et porter des talons de 3 à 5 cm.
  • Porter des bas de contention.
  • Porter des vêtements amples qui permettent au corps de « respirer ».
  • Bien éclairer les marches.
  • Utiliser un escabeau pour attraper les articles en hauteur.
  • Pour déplacer un roll ou un portant, il vaut mieux pousser que tirer, cela évite de cambrer le dos.
  • Penser à s’assoir de temps en temps, même quelques secondes.

SE TENIR À LA CAISSE

  • Prendre un ou des objets
  • Encaisser
  • Mettre les articles dans un sac
  • Tendre le paquet au client
  • Peut favoriser les facteurs de stress
  • Le travail sur écran peut provoquer des maux de têtes en cas de mauvais réglages.
  • Les éclairages artificiels violents ou inadaptés provoquent également des maux de tête.
  • Savoir respirer et gérer la pression du client.
  • Bien régler l’éclairage.
  • Tenir son dos bien droit.
  • Se tourner complètement pour prendre un objet, au lieu de se contorsionner.

 

RANGER LE MAGASIN

  • Ramasser les objets qui traînent
  • Porter les cartons d’une livraison
  • Ouvrir un carton
  • Ranger les objets sur les rayonnages

L’utilisation d’outils coupants, peut engendrer :

  • des coupures plus ou moins graves.
  • des douleurs au niveau des épaules du cou, du dos et des poignets.
  • Rester vigilant.
  • Tenir son dos bien droit.
  • Se tourner complètement pour prendre un objet, au lieu de se contorsionner.
  • Utiliser un cutter à lame rétractable.

 

FAIRE LE MÉNAGE,
FERMER ET OUVRIR
LE MAGASIN

  • Lever la grille ou le rideau
  • Passer le balai et l’aspirateur
  • Déplacer le mobilier mobile
  • Peut provoquer des douleurs au niveau des épaules, du cou, du dos et des poignets.
  •  Bien régler le tuyau de l’aspirateur pour garder le dos bien droit.
  • Pousser les meubles le dos droit, plutôt que les tirer.
  • Ranger le magasin pour faciliter le passage.

Prévenir les risques : quels sont les enjeux 

Les frais engendrés par le manque de prévention peuvent être élevés.

Avez-vous calculé le coût d’un accident du travail ou de l’absentéisme ?

Et savez-vous que les coûts indirects sont 4 à 5 fois plus élevés ?

En effet :

  • vous devez remplacer votre salarié absent et cela engendre des frais (intérim, sous-traitance),
  • votre production souffre de l’absence de ce salarié et cela engendre une perte de revenus,
  • ce contretemps peut générer des tensions avec vos clients, voire même vous faire perdre un client,
  • votre taux de « cotisation AT à la CNAMTS » dépend du coût de l’accidentologie connue pour votre activité, en tant qu’employeur, vous êtes responsable de la santé et de la sécurité de vos salariés et en cas d’accident, il existe un risque juridique pour vous.

Humaines, sociales, économiques, judiciaires, les conséquences peuvent peser lourdement sur votre entreprise. D’où l’importance de la prévention pour vous et vos salariés.

Mieux vaut prévenir que souffrir !

Accident du travail

Les accidents du travail et maladies professionnelles les plus fréquents dans votre métier :

accidents

Maladies professionnelles

accidents2

 

 

 

 

 

 

Les troubles musculo-squelettiques représentent la première cause de reconnaissance de maladie professionnelle en France. Ces troubles (autrement appelés TMS) regroupent nombre de pathologies des muscles, tendons et nerfs.

Ces troubles sont souvent le résultat de répétition de gestes, d’efforts extrêmes (port de charges lourdes), de positions pénibles ou inadaptées, ou d’une utilisation d’outils vibrants. Dans ce cas, ils sont d’origine biomécanique.

Les TMS peuvent également apparaître lorsque la charge de travail s’intensifie, que les cadences s’élèvent.

Tout cela générant logiquement anxiété et stress. L’origine est alors qualifiée d’organisationnelle.

MAAF Assurances, plus qu’un assureur

Depuis toujours, nous plaçons la prévention au cœur de nos actions. N°1 chez les pros, il était naturel que MAAF s’engage dans la prévention pour les professionnels, comme elle l’a déjà fait depuis longtemps pour la sécurité routière et la santé. C’est pourquoi nous avons passé un accord avec DIDACTHEM, organisme spécialisé dans la santé et la sécurité des personnes et habilité IPRP (Intervenant en Prévention des Risques Professionnels). Grâce à leur expertise, nous rassemblons pour chaque métier, les conseils pour prévenir les risques professionnels les plus graves ou les plus fréquents. Tous les conseils qui vous sont donnés ici sont validés par DIDACTHEM.

Vous êtes conjoint collaborateur,
Pourquoi se déclarer?

Pour quel statut et comment se déclarer ?

Toutes les informations et les démarches à suivre pour votre déclaration.

En savoir plus
BOITE à outils

Annuaire utile pour les femmes des artisans, Les actualités, Formation pour les femmes d’artisans, Documentation pour les femmes des artisans, Questions / réponses

en savoir plus