Après plusieurs années d’activité, mon assurance est-elle toujours adaptée ?

Entre le moment où vous avez démarré votre activité et aujourd’hui, il s’en est passé du temps. Votre activité a évolué, la structure de votre entreprise aussi, vos équipes, vos investissements, votre chiffre d’affaires… De nombreux paramètres ont changé rendant peut-être obsolètes ou caducs les contrats d’assurance souscrits à l’époque.

Pourquoi réaliser un bilan assurantiel ?

Le bilan assurantiel permet aux professionnels de faire le point régulier (tous les 2, 3 ou 4 ans ou en fonction des évolutions) sur les assurances dont bénéficie l’entreprise. Il s’agit la plupart du temps de mettre à jour et/ou en conformité les contrats qui seraient devenus inadaptés à la nouvelle situation de l’entreprise. L’objectif : couvrir et protéger le mieux possible vos activités et vos intérêts en cas de sinistre.

Quels sont les motifs pouvant conduire à effectuer ce bilan ?

L’entreprise évolue en permanence, mais l’on oublie souvent de faire évoluer les assurances. Les paramètres qui évoluent de manière temporaire ou durable peuvent être :

  • Chiffre d’affaires,
  • Revenus,
  • Effectif,
  • Activité spécifique,
  • Périmètre d’intervention,
  • Nouveaux investissements (machines, outils…),
  • Locaux et véhicules (agrandissement, aménagement…),
  • Changements de statuts,
  • Projets personnels,
  • Situation de famille,
  • Importance et particularités des chantiers,
  • Règlementation applicable,
  • Etc.

Une révision synonyme de sécurité

Réaliser un diagnostic régulier des besoins de l’entreprise a pour objectif principal de réévaluer les garanties pour les adapter aux nouvelles contraintes.

Sans assurance adaptée Avec une assurance adaptée
– Fragilisation de l’entreprise- menace directe ou indirecte sur la santé financière de l’entreprise et sur ses salariés- Risques juridiques et mise en danger des responsables – Anticipation des risques et sécurisation de l’activité-Protection des finances et des salariés- Sérénité au quotidien

Pourquoi adapter son assurance ?

Être sous-assuré peut mettre l’activité de l’entreprise en danger. Hors, au quotidien, de nombreuses menaces peuvent entraîner l’arrêt de l’activité d’une entreprise :

Vis-à-vis de l’entreprise

  • Un grave incendie, une catastrophe naturelle, une inondation importante de bâtiment avec un matériel insuffisamment garanti
  • Une vol de stock mal assuré (montant des capitaux)…

Vis-à-vis du chef d’entreprise

  • Un arrêt d’activité de plusieurs mois du chef d’entreprise ou de son conjoint suite à un accident ou une maladie…

Vis-à-vis du client

  • Un recours d’un client ou d’un tiers en responsabilité civile pour une activité non déclarée ou un montant supérieur au plafond de garantie…

Les sinistres 2011 en chiffres (Étude FFSA – GEMA)

  • 14 million de sinistres recensés en France soit 40 000 sinistres par jour
  • 1 million de sinistres concernent les professionnels
  • 14 000€ : le coût moyen d’un incendie dans les entreprises
  • 50% des sinistres les plus coûteux concernent des professionnels
Vous êtes conjoint collaborateur,
Pourquoi se déclarer?

Pour quel statut et comment se déclarer ?

Toutes les informations et les démarches à suivre pour votre déclaration.

En savoir plus
BOITE à outils

Annuaire utile pour les femmes des artisans, Les actualités, Formation pour les femmes d’artisans, Documentation pour les femmes des artisans, Questions / réponses

en savoir plus