Au travail, à la maison, à l’école : comment mieux protéger et assurer ses enfants

Vous êtes artisan ou indépendant et vous avez des enfants ? Pour assurer leur sécurité et protéger leur santé, adopter les bons gestes au quotidien et choisir les niveaux de protection adaptés à leur/votre situation est essentiel. En fonction du contexte (sur votre lieu de travail, à la maison ou à l’école), nous avons identifié certains risques auxquels vos enfants peuvent être exposés. Nous soulevons ici quelques questions et livrons des conseils pour mieux les protéger.

Au travail : quelles situations particulières anticiper ?

Au delà des situations courantes, votre métier peut nécessiter des attentions spéciales :

L’accident sur le lien de travail

Si votre enfant occupe votre lieu de travail après l’école, anticipez les risques. Quelle que soit votre activité, aménagez pour l’enfant un espace réservé, rangé et propre, où il pourra faire ses devoirs. En dehors de cette zone, sensibilisez-le à la valeur du matériel et aux risques inhérents à leur présence (machines lourdes ou objets coupants par exemple).

Assurances : l’enfant est-il couvert ?

En cas d’accident sur votre lieu de travail, l’enfant est-il considéré comme un client ? Engage-t-il votre responsabilité civile personnelle ou professionnelle ? S’il endommage un équipement utile à votre activité : quelle garantie déclencher ? Votre tout-petit bénéficie-t-il d’une protection santé adaptée à ces risques supplémentaires ? Autant d’informations à récolter auprès de votre assureur pour un quotidien serein.

A la maison : nos conseils pour protéger les enfants

En France, 80% des accidents domestiques seraient évitables grâce à des précautions simples :

Cuisine

Placez vos objets de cuisine coupants ou fragiles en hauteur. Éloignez en priorité couteaux, vaisselle, bouteilles d’alcool et appareils électriques. Lorsque vous cuisinez, pensez sécurité ! Bloquez l’accès aux tout-petits à proximité des plaques chauffantes ou encore des liquides chauds.

Salle de bain

Dans la salle de bain, une surveillance systématique est nécessaire pour la santé des enfants. Objectif : éviter les accidents liés à l’inattention. La baignade est accompagnée et se déroule dans une baignoire plastique de petite taille. Les objets à risque sont cachés. Attractifs mais souvent toxiques, les produits de toilettes représentent un danger pour l’enfant curieux et gourmand.

Chambre

Pour le mobilier et les jouets, privilégiez des produits certifiés, créés sur mesure pour les petits. Côté aménagement, sécurisez les accès aux fenêtres et les installations électriques. Pour le couchage, un lit à barreaux et un tour de lit seront indispensables. Peluches et couvertures sont à écarter pour éviter les risques d’étouffement.

De la maison… jusqu’au jardin !

Contrez les risques de chute en dégageant de larges espaces de circulation et en fixant une attention spéciale aux pieds de meubles et tapis. Côté jardin, pensez aux obligations légales de sécurité pour les piscines et bassins. Enfin, restez toujours à proximité des plus petits !

En cas d’accident, agir avec sang froid est primordial. Anticipez ces temps riches en émotions en rassemblant dans un endroit accessible :

  • une liste téléphonique d’urgence,
  • les documents nécessaires à une hospitalisation ou une consultation médicale – carte vitale, justificatifs d’assurance, carnet de santé, etc.

L’assurance scolaire : quel intérêt pour mon enfant ?

L’assurance scolaire n’est pas obligatoire en France, mais elle peut s’avérer très utile dans de multiples situations de vie courante. Dans la majorité des offres assurance scolaire, deux axes sont intégrés :

  • les dommages causés par l’enfant à un tiers, c’est la responsabilité civile ;
  • les dommages subis par l’enfant, c’est la garantie individuelle des accidents corporels.

Cette assurance est mobilisable dans plusieurs situations :

  • Les activités scolaires courantes : pratique sportive et activités en classe, présence et jeu dans l’enceinte de l’établissement.
  • Les activités optionnelles : voyages de classe, sorties en extérieur, etc.
  • Les activités périscolaires : pratique sportive ou de loisir, en club ou proposée par une association scolaire.

Attention : dans le cas des voyages de classe, l’assurance scolaire peut s’avérer obligatoire.

Pour anticiper les risques de santé des enfants, l’établissement peut demander des justificatifs d’assurance santé et de couverture responsabilité civile.

Vous êtes conjoint collaborateur,
Pourquoi se déclarer?

Pour quel statut et comment se déclarer ?

Toutes les informations et les démarches à suivre pour votre déclaration.

En savoir plus
BOITE à outils

Annuaire utile pour les femmes des artisans, Les actualités, Formation pour les femmes d’artisans, Documentation pour les femmes des artisans, Questions / réponses

en savoir plus