La Commission nationale des femmes d’artisan, consciente de l’importance des questions de santé-sécurité au travail, souhaite développer très rapidement des actions de sensibilisation auprès des conjoints concernant la prévention des risques professionnels.

C’est dans cet esprit que la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB), l’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (OPPBTP) et l’Institut de Recherche et d’Innovation sur la Santé et la Sécurité au Travail (IRIS-ST) ont noué un partenariat autour de la mise en œuvre d’une action de formation concernant la prévention des risques professionnels spécifiquement destinée aux conjoints d’artisan.

Cette action se présente sous la forme d’un stage de deux jours intitulé « Seconder le chef d’entreprise artisanale». Cette action a pour but d’inciter les conjoints d’artisan à participer activement à l’organisation et à la gestion de la prévention au sein de l’entreprise. Ce stage vise à ce que les femmes d’artisan l’ayant suivi soient à même de mettre en œuvre très rapidement et efficacement des actions dans l’entreprise pour améliorer la santé et la sécurité au travail au regard des risques professionnels.

Afin de mieux faire connaître cette action, un film testimonial présente les modalités de l’action et retrace l’expérience de plusieurs conjoints d’artisan qui ont suivi ce stage. Découvrez les vidéos sur ce sujet en bas de page.

L’objectif souhaité est de former 1.000 conjoints au cours des deux prochaines années

Fort du succès que connaît l’« Action DU » (dispositif d’accompagnement du chef d’entreprise dans l’élaboration de son document unique d’évaluation des risques) avec 1.500 entreprises accompagnées en un peu plus d’un an, la CAPEB et ses partenaires entendent donc tout mettre en œuvre pour que le stage « Seconder le chef d’entreprise artisanale » connaisse la même réussite.

Vidéos sur ce sujet