Sylvie BRUNEL, Conseillère Commission Nationale des Femmes d’Artisan de la CAPEB, Présidente de la CDFA 38

« Si j’ai choisi un statut, c’est avant pour être reconnue, identifiée et sortir de l’ombre. D’une certaine manière, mon activité s’apparentait jusque là à du travail déguisé, dissimulé. Pas très valorisant. Pire, sans déclaration, sans assurance, je ne bénéficiais d’aucune protection sociale. En cas de coup dur, la situation aurait pu devenir très compliquée pour moi comme pour l’entreprise.

Le choix du statut ? Il est très personnel. J’ai testé les trois formules (conjoint-associé, conjoint-salarié et conjoint-collaborateur), chacune d’elles répond à des attentes individuelles et dépend évidemment de la structure et de la conjoncture de l’entreprise. »

Vous êtes conjoint collaborateur,
Pourquoi se déclarer?

Pour quel statut et comment se déclarer ?

Toutes les informations et les démarches à suivre pour votre déclaration.

En savoir plus
BOITE à outils

Annuaire utile pour les femmes des artisans, Les actualités, Formation pour les femmes d’artisans, Documentation pour les femmes des artisans, Questions / réponses

en savoir plus