Le prévisionnel d’activité

Un chef ou créateur d’entreprise se base souvent sur son intuition : il connaît son marché, sent les opportunités, et a l’intuition que son projet est viable ! Néanmoins, il lui faut convaincre : se convaincre et convaincre l’ensemble de ses partenaires et collaborateurs que son intuition est bonne, que son projet est viable… Il a donc besoin d’un outil : le prévisionnel d’activité.

Le prévisionnel d’activité va tout d’abord déterminer les besoins qui sont nécessaires à son projet. Tout projet a un coût (machine, besoin en fond de roulement…). Comme tout bon père de famille, le chef d’entreprise se doit de chiffrer ce coût, d’anticiper les problématiques (et notamment la trésorerie !), avant de valider que son apport sera suffisant pour se lancer dans l’aventure !

Ensuite, le chef d’entreprise devra prévoir son niveau de chiffre d’affaires. Attention, le montant annoncé doit être en corrélation avec le réseau et le marché du chef d’entreprise, au risque de se discréditer face à ses partenaires. Il est préférable pour cela de s’appuyer sur une étude de marché.

La réalisation de ce chiffre d’affaires va induire les charges fixes et variables. C’est le moment de vérité : le niveau de chiffre d’affaires estimé couvre-t-il l’ensemble de mes charges ? On parle ici de rentabilité ! C’est l’étape qui va déterminer ainsi la faisabilité de votre intuition. Une fois encore attention ! En face du chef d’entreprise, des professionnels qui connaissent votre secteur d’activité et vont étudier ces éléments avant de formuler un avis. Sous-estimer ses charges, c’est perdre en crédibilité face à ses futurs partenaires !

Enfin, le nerf de la guerre, la trésorerie ! Bien évaluer la montée en puissance de son activité, bien anticiper sur les délais de règlement des clients sont des pré-requis pour définir le niveau de trésorerie nécessaire, assurer la pérennité de son projet et la tranquillité de son sommeil !

Il est donc important de bien se faire accompagner dans le cadre de l’élaboration d’un prévisionnel. Celui-ci n’est qu’un outil, une synthèse qui permet de déterminer la validité d’une intuition. En tant que partenaire, l’expert-comptable se doit d’étudier avec le chef d’entreprise les hypothèses retenues et le conseiller pour valider ou infirmer son intuition !

Le prévisionnel, c’est donc bien plus qu’une étape pour l’obtention d’un prêt bancaire. Il doit permettre d’analyser la faisabilité et la rentabilité du projet, d’attirer le chef ou créateur d’entreprise sur les points forts et les points faibles de son activité. Il est un ensemble d’objectifs, un outil de travail important pour le pilotage de la performance de son projet durant ses premières années.

Vous êtes conjoint collaborateur,
Pourquoi se déclarer?

Pour quel statut et comment se déclarer ?

Toutes les informations et les démarches à suivre pour votre déclaration.

En savoir plus
BOITE à outils

Annuaire utile pour les femmes des artisans, Les actualités, Formation pour les femmes d’artisans, Documentation pour les femmes des artisans, Questions / réponses

en savoir plus