La reconversion sucrée de Sandrine Franchini-Guichard

Après une belle et longue carrière qui l’aura menée de la Caisse des dépôts à la direction du réseau d’incubateurs Les Premières dédié aux entrepreneures et équipes mixtes innovantes, Sandrine Franchini-Guichard a décidé de changer de vie en troquant les analyses de business models contre la toque d’une cheffe pâtissière.
Désormais reconvertie dans l’un des plus beaux métiers de l’artisanat, Sandrine nous raconte son cheminement vers ce nouvel horizon professionnel.

« Je dis souvent que je suis née pour cuisiner. J’ai toujours adoré cela. Depuis toute petite, la cuisine m’a permis d’exprimer ma créativité. Je suis venue à la pâtisserie bien plus tard, pour me challenger. La pâtisserie demande plus de rigueur, de précision. C’est presque de la chimie. J’ai une petite fille intolérante au gluten et au lactose et il y a quelques années j’ai dû rivaliser d’imagination pour créer des recettes et desserts qu’elle pouvait manger mais surtout partager avec tout le monde. Cette contrainte est finalement devenue l’opportunité que j’attendais pour me rendre compte que je voulais faire de ma passion le cœur de mon activité professionnelle. Après 18 ans de carrière à la Caisse des dépôts et à la direction du réseau Les Premières, j’ai donc décidé de me lancer. Obtenir le CAP de pâtisserie a été la première étape de ma reconversion. »

Pour suivre les délicieuses créations de Sandrine, c’est par ici : https://www.instagram.com/safranparis/?hl=fr

Vous êtes conjoint collaborateur,
Pourquoi se déclarer?

Pour quel statut et comment se déclarer ?

Toutes les informations et les démarches à suivre pour votre déclaration.

En savoir plus
BOITE à outils

Annuaire utile pour les femmes des artisans, Les actualités, Formation pour les femmes d’artisans, Documentation pour les femmes des artisans, Questions / réponses

en savoir plus