Qu’est-ce que l’apprentissage ?

L’apprentissage constitue une formation idéale pour les métiers d’artisanat. Dès 15 ans, les jeunes apprentis peuvent ainsi intégrer le monde de l’entreprise afin de poursuivre et parfaire leur formation auprès des maîtres d apprentissage. Du côté du chef d’entreprise, l’intégration d’un apprenti peut également être une plus-value intéressante. Le point sur l’apprentissage en France.

 

L’APPRENTISSAGE : POUR QUI ?

L’apprentissage est une solution de formation ouverte aux jeunes de 15 ans à 29 ans révolus qui permet la préparation d’un certificat ou diplôme à finalité professionnelle. Aujourd’hui, en France, plus de 380 000 jeunes ont choisi ce mode d’enseignement, du CAP à la préparation d’un diplôme d’ingénieur.

Le rythme est dense pour l’étudiant, entre la présence dans l’entreprise et au CFA. L’alternance nécessite donc de la motivation, de la rigueur et de l’organisation.

A noter que, jusqu’à 30 ans, le contrat d’apprentissage relève de la formation initiale, alors que le contrat de professionnalisation relève de la formation continue.

 

PREPARER SON AVENIR

La formation en alternance proposée par l’apprentissage ouvre de nouveaux horizons aux jeunes : une vision plus concrète de leur futur métier et une première expérience de terrain. L’apprentissage, c’est l’alliance d’une formation en entreprise et en CFA (centres de formation d’apprentis cfa), d’où des acquis à la fois théoriques et pratiques.

Du CAP au diplôme d’ingénieur, l’apprentissage prépare à des diplômes d’État de tous niveaux, ainsi qu’à des certifications professionnelles enregistrées au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

 

LES AVANTAGES DU CONTRAT D’APPRENTISSAGE

Pour l’entreprise, la formation en apprentissage constitue :

  • une formation aux méthodes de l’entreprise
  • un mode de transmission de savoir-faire de l’entreprise (et un moyen de préparer l’avenir)
  • une filière de recrutement
  • une formation qui peut bénéficier d’aides financières

Pour l’apprenti, l’apprentissage a pour buts :

  • de donner des connaissances théoriques mises en pratique
  • la gratuité des frais de formation professionnelle
  • de signer un contrat de travail avec une rémunération à la clé selon son profil
  • une insertion professionnelle facilitée

 

LA RÉMUNÉRATION DE L’APPRENTI

L’apprenti artisan accueilli dans votre entreprise perçoit une indemnité correspondant à un pourcentage du SMIC en vigueur. Cette somme varie en fonction de son âge et de son année d’apprentissage (1ère, 2e ou 3e année). La rémunération de l’apprenti s’étend ainsi de 25 % du SMIC pour un jeune de 16 ou 17 ans en 1ère année, à un salaire de 78 % du SMIC pour un apprenti de 21 ans ou plus en 3e année.

En contrepartie de l’enseignement et de la rémunération reçus, l’apprenti accueilli en entreprise et son tuteur-formateur s’engagent à :

  • respecter les règlements de l’entreprise et la législation encadrant le statut d’apprenti;
  • faire bénéficier à l’apprenti de congés payés (2.5 jours ouvrables par mois de travail effectif);
  • offrir à l’apprenti un congé de révision le mois précédent les épreuves de l’examen final.
Vous êtes conjoint collaborateur,
Pourquoi se déclarer?

Pour quel statut et comment se déclarer ?

Toutes les informations et les démarches à suivre pour votre déclaration.

En savoir plus
BOITE à outils

Annuaire utile pour les femmes des artisans, Les actualités, Formation pour les femmes d’artisans, Documentation pour les femmes des artisans, Questions / réponses

en savoir plus